communiqué des propriétaires du moulin

LES PROPRIETAIRES DU MOULIN A MAREE DU PORT DE LOIX

REPONDENT AU COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA PREFECTURE DE CHARENTE MARITIME


Deux mois après la tempête Xynthia, les propriétaires découvrent par voie de presse qu’ils seront expropriés en vue de permettre une exploitation diurne de cette maison emblématique.


« Aucune démolition arbitraire n’est envisagée » a déclaré le préfet de Charente Maritime le 7 mai à Sud-Ouest à la suite de la mobilisation importante orchestrée par le directeur de l’écomusée de Loix. Soit ! Mais les propriétaires souhaitent désormais comprendre pourquoi leur maison a été classée en zone noire et se battre contre une expropriation arbitraire.
Alors qu’aucun des critères retenus par les pouvoirs publics pour le classement en zone de solidarité n’est applicable à cette propriété privée, la préfecture de Charente Maritime a publié un communiqué de presse, sans avoir jamais consulté ou approché les propriétaires, indiquant que le moulin n’était pas destiné à la destruction mais à l’expropriation, l’Etat faisant son affaire d’exploiter cette maison pour une activité diurne.


Comment et pourquoi cette décision a-t-elle été prise alors que la hauteur d’eau constatée était de moins de 30 cm et que la force et la vitesse de la vague n’ont endommagé ni les bateaux du port ni les parois ou les contours du Moulin, en sorte qu’aucun risque n’a pu être constaté pour les habitants ?


C’est ce que les propriétaires souhaitent comprendre.
Le risque mortel n’est pas plus avéré aujourd’hui qu’il ne l’a été au cours des quelques siècles d’existence de ce Moulin qui a vu plus d’une tempête!
La décision contestée de classement de cette maison n’a fait l’objet d’aucune discussion entre le Préfet, les experts et le Maire de Loix lors des études préliminaires.
Il convient d’ajouter que ce petit port abrité jouit d’une situation géographique particulièrement protégée au fond d’une baie où la mer est toujours calme même par gros temps. Le port de Loix et son moulin à marée n’ont en outre jamais été isolés du village lors de cette tempête. La rue de l’Abbaye, accès principal au port, n’a pas été submergée et a permis une complète circulation autour du Moulin.
Le Moulin à Marée du Port de Loix qui date du XVIème siècle, a formidablement bien résisté à la tempête Xynthia, comme il l’avait déjà démontré auparavant.


En conséquence, les propriétaires demandent de la transparence et l’ouverture d’un dialogue avec l’administration permettant de revenir sur ces décisions prises à la hâte pour rétablir une situation respectueuse des droits les plus élémentaires des citoyens.


Eric Billhouet
Représentant Michel Billhouet, propriétaire du Moulin à Marée de Loix en Ré